Synopsis

Malgré sa défaite sur Gnox, le Dominion des Mecharis et des Luminaï continua à se développer et à étendre son influence dans la galaxie. Ils reçurent un jour un énigmatique message des Eldans : aujourd'hui, nous allons nous emparer du pouvoir des dieux. Puis, plus rien. Les dirigeants de l'empire en déduisirent que les Eldans avaient enfin accédé au statut de dieux et que les citoyens du Dominion étaient par conséquent leurs successeurs légitimes. Menées par l'empereur Jarec l'Éveillé, les forces du Dominion se mirent en route pour annoncer la bonne nouvelle à tous leurs sujets...

1376 POST DOMINUS L'ascension des Eldans

Synopsis Liste
Hero Image

Première partie Moment de vérité

Derrière le grand pupitre de bois précieux, Jarec, empereur du Dominion, observait ses sujets. Son regard de bronze pétillait, empreint d'une solennité et d'une gravité insolites. Malgré une pluie trop violente pour être de saison, tous les citoyens de Méridia s'étaient rassemblés. Serrés les uns contre les autres, ils échangeaient regards et murmures inquiets.

Spéculations et rumeurs allaient bon train. Toute la matinée, elles avaient bondi de lèvre en lèvre, toujours plus extravagantes et plus effroyables, comme l'avait remarqué l'œil vif de l'empereur. Des vaisseaux mecharis emmèneraient toute la population sur Nexus. Les maisons royales étaient en faillite. La fin du monde était proche. L'empereur était un imposteur. Les Eldans n'existaient pas. Toutes ces élucubrations, l'empereur en était persuadé, s'évanouiraient comme neige au soleil de son apparition. Son auguste personne n'était-elle pas aussi rayonnante que flamboyante ?

"Nos glorieux alliés m'ont fait part de leurs nouveaux desseins", commença-t-il d'une voix sévère qui ne manquerait pas de déconcerter son peuple, plus habitué à son affabilité légendaire. "J'ai l'honneur et le privilège de vous annoncer la promulgation d'un nouveau décret. Nous entrons dans une nouvelle ère."

Un silence assourdissant régnait désormais sur la place.

"Les Eldans, la race la plus puissante que l'univers ait jamais connue, continua Jarec d'une voix plus grave, voient en Cassus un potentiel de magnificence inégalé. Un exceptionnalisme unique dans la galaxie, mes amis ! Nous, Cassiens, sommes seuls dignes de se voir confier les terribles responsabilités du pouvoir suprême ! Alors, réjouissez-vous, mes amis, car voici notre heure venue !"

Soulagement et excitation balayèrent l'assemblée telle une lame de fond. Sur les ailes de cette brise de murmures, Jarec sentait virevolter l'espoir, aussi sûrement que lorsqu'il regardait une poignée de feuilles séchées diffuser leurs aromes dans l'eau bouillante d'une tasse de verre. Cette constatation le revigora. Alors que des traditions séculaires étaient sur le point d'être jetées aux orties, cette euphorie générale née de sa parfaite éloquence serait-elle suffisante ? Il l'espérait.

Quand les dieux disparaissaient en vous laissant seul à la tête de la galaxie, il ne vous reste plus qu'à vous rattraper aux branches.

Hero Image

Deuxième partie Vers l'inconnu et au-delà

Quand Dominus avait naguère débarqué sur Nexus pour bâtir un empire, il avait eu l'esprit encombré de nombreux stratagèmes. Ces plans savamment échafaudés, ces prestations théâtrales mille fois répétées s'étaient révélés vains, car il n'avait eu besoin de recourir qu'à très peu d'artifices, rhétoriques ou autres. Au bout du compte, le futur empereur avait trouvé sur Cassus une population toute disposée à l'accepter comme son seigneur et maître. Il en avait été de même pour ses successeurs, rarement avaient-ils eu à faire des miracles.

Le message sibyllin des Eldans venait de tout remettre en cause. D'aussi loin que remontait la mémoire sans faille du pivot Pheydra, la communication entre le Dominion et ses maîtres avait toujours été des plus sporadiques. À l'instar de l'empire des Cassiens, qui avait fleuri de lui-même une fois les premières graines semées, les Mecharis s'étaient vu octroyer toute latitude pour mener à bien les desseins des Eldans dans cette galaxie aussi vaste qu'imprévisible.

La perplexité et "l'émoi" de Pheydra n'étaient donc pas surprenants. Aujourd'hui, nous avons atteint l'inaccessible. Bientôt, nous nous emparerons du pouvoir des dieux, avaient écrit les Eldans.

Depuis ? Un assourdissant silence.

La portée de ces quelques mots, leur contexte ou son absence, le manque criant de détails, sur les éventuelles mesures à prendre par exemple, tout cela monopolisait depuis l'intégralité des ressources informatiques du réseau. Après de longs et parfois houleux débats, Mecharis et Luminaï avaient toutefois atteint un consensus : les Eldans avaient accédé au statut de dieux.

Il ne leur restait donc plus qu'à annoncer la bonne nouvelle à tous les sujets de l'empire.

Hero Image

Troisième partie Parangon de vertu

Jarec survolait la foule sur son disque hiérophantique, tel un astre majestueux. En osmose avec l'empereur, les nuages se dispersaient dans les cieux. Il fallait certes y voir les manipulations météorologiques des Mecharis, Jarec n'était pas dupe. Mais il savait aussi, avec une absolue certitude, que même sans cela, le soleil aurait illuminé ce moment historique de ses traits. Cela était écrit.

Il caressa avec recueillement l'exemplaire immaculé du Codex de l'Éveil qu'il pressait contre sa poitrine. De l'autre main, il tenait un sceptre d'or, fondu à partir de sa couronne, et l'inclinait au rythme des acclamations de la foule.

Il s'agissait d'une première édition, mais le Codex était déjà un épais volume. Il renfermait la sagesse d'Azrion, de Koral, de Séraphel et de bien d'autres éminents empereurs, ainsi que nombre d'articles rédigés par des érudits cassiens. Fondamentalement, pourtant, les principes qu'il prônait étaient très simples.

"Les maîtres de la création se sont élevés." La voix de Jarec retentit dans les haut-parleurs dissimulés à travers toute la ville. "Nous, leurs élus, les rejoindrons bientôt." Un million de voix reprirent ses paroles, et Jarec se sentit submergé par la gigantesque vague sonore.

"Sur Nexus... le plus sacré de tous les mondes... Mais avant cela, nous devons prouver notre supériorité divine... aux peuples de moindre mérite... Et si, par ignorance ou par malice, ceux-ci décidaient de ne pas reconnaître notre suprématie... il serait de notre devoir d'éradiquer leur obscurantisme."

Des feux d'artifice embrasèrent les cieux, dessinant une constellation pyrotechnique à l'image de l'empereur. Depuis son disque hiérophantique, celui-ci saluait la foule qui se prosternait au fur et à mesure que son ombre la survolait.

Au moment opportun, dans un éclat aveuglant or et écarlate, des panneaux de verre coloré apparurent derrière la silhouette de Jarec. Dominus brandissant l'épée de sa mère ; l'arrivée des Mecharis ; Jarec lui-même, tenant le Codex. Un éclair d'énergie déchira soudain le ciel. CRAC ! Telle une île surgissant des flots sous la pression tellurique, un édifice holographique venait de se matérialiser. La plus belle, la plus pure, la plus sacrée des cathédrales surplombait les gratte-ciel de la cité. En transe, la foule hurlait et se balançait avec ferveur.

Jarec sourit, les rayons des panneaux de verre nimbant sa chevelure blanche et or d'auras multicolores.

"Gloire à l'empereur Jarec", grondèrent les cieux. "Jarec le tout-puissant... Jarec l'Éveillé !"

La clameur qui s'éleva de la foule en liesse fit trembler le sol.

"JAREC ! JAREC ! JAREC !"

Comme pour faire écho au déluge de confettis qui engloutissait ses fidèles, Jarec se mit à pleurer à chaudes larmes.