Présentation

Les Mordesh formaient une civilisation élégante et florissante, sur le point de s'allier au Dominion suite à leurs incroyables prouesses dans le domaine de l'alchimie. Cependant, lorsque l'Élixir d'éternité élaboré par Victor Lazarin s'avéra délétère au point d'entraîner une terrible pandémie connue sous le nom de Contagion, l'Empire se retourna contre eux, les mettant, de fait, en quarantaine sur leur propre planète, Grisemara. Toutefois, grâce à l'aide des rebelles humains, les survivants réussirent à organiser le départ clandestin de nombreux agents et civils. Sur Nexus, ils continuent à servir d'espions pour le compte des Exilés, faisant usage de leurs sombres et mortelles arcanes contre le Dominion, tout en sillonnant Nexus à la recherche d'un remède pour leurs frères restés sur leur planète d'origine.

Divider

Noms

Leurs noms et prénoms proviennent de l'ancienne langue mordesh, le mordescu, et remontent souvent à de nombreuses générations. Leurs patronymes jouent d'ailleurs un rôle particulièrement important dans la société mordesh, puisqu'ils témoignent de la lignée de leur porteur ou reflètent sa notoriété.

Quelques exemples : Victor Lazarin, Nurov Vedescu, Irina Angaroff, Olga Vososh, Avra Darkos

Idiome

Lorsqu'ils sont calmes, les Mordesh s'expriment d'un ton égal, voire caverneux, et n'élèvent pas davantage la voix sous le coup de l'émotion. Bien au contraire, les cris ou les rugissements font place chez eux à d'inquiétants murmures rauques. Leurs métaphores mortuaires, aussi élaborées que sinistres, donnent aux phrases les plus banales une connotation sombrement poétique et lyrique, et les allitérations sont monnaie courante dans leur idiome.

Mordesh

Personnalité

Les pénibles évènements qu'ils ont traversés et les conséquences tragiques de l'Élixir d'éternité ont fait des Mordesh des individus sinistres, morbides et menaçants. Malgré leur comportement peu engageant, ils accordent une grande importance à l'amitié et à la tolérance que leur témoignent les Exilés, et sont prêts à les défendre avec la dernière énergie contre leurs ennemis du Dominion.

Motivations

Lancés dans la quête éperdue d'un remède à la Contagion sévissant sur leur planète d'origine, les Mordesh ont gagné Nexus pour trouver de l'aide auprès de leurs alliés Exilés ou dans les antiques ruines des légendaires Eldans. Leur détermination ne peut être plus grande, puisque du succès de cette entreprise dépend tout bonnement la survie de leur civilisation.

Espérance de vie

Avant la Contagion, les Mordesh affichaient une espérance de vie allant de 130 à 140 ans. Depuis, les porteurs de la maladie vieillissent à un rythme presque imperceptible, au point d'être pour ainsi dire immortels, bien que constamment au seuil de la mort.

Apparence physique

Les Mordesh sont de grands humanoïdes à la silhouette élancée et aux membres déliés. Conséquence de la Contagion, leur peau est d'une pâleur cadavérique, souvent constellée de lésions et sillonnée de veines apparentes. Pire encore, l'infection peut attaquer certains tissus fragiles du visage, comme les yeux, et provoquer une dégénérescence définitive, tant esthétique que fonctionnelle. Fort heureusement pour les Mordesh, ces défigurations peuvent souvent être corrigées par des implants cyber-alchimiques.

Pour lutter contre la Contagion, des réservoirs de sérum Vitalus, une substance miraculeuse jugulant les effets de la maladie, sont greffés à leur organisme. Bien que ce substrat soit d'une teinte bleu-vert à l'état naturel, il n'est pas rare de voir des individus opter pour des réservoirs permettant d'en modifier la couleur en fonction de leurs goûts personnels.

Les Mordesh accordent une grande importance à leur apparence malgré la Contagion, ou peut-être à cause d'elle. Le maquillage et les produits cosmétiques permettant de modifier la couleur de peau, teindre les cheveux ou masquer les imperfections cutanées et les boutons disgracieux sont donc très prisés chez les deux sexes.

Physiologie

Avant la Contagion, les Mordesh sains de corps formaient une espèce de mammifères humanoïdes présentant tout au plus quelques différences mineures avec les Humains ordinaires, dont des membres longilignes, un squelette cartilagineux et une rétention presque nulle de masse graisseuse du fait de leur métabolisme accru. Ces différences sur le plan métabolique, soutenues par des systèmes digestifs et respiratoires plus performants, ont conféré aux Mordesh une espérance de vie plus longue que celle de leurs lointains cousins.

L'Élixir d'éternité modifia profondément la physiologie des Mordesh en leur conférant une régénération cellulaire qui eut initialement pour effet d'inverser les effets du vieillissement de façon spectaculaire. Cependant, d'autres changements moins frappants de prime abord se produisirent au cours des semaines et mois suivant l'administration de l'élixir.

En effet, malgré ses bienfaits initiaux, l'Élixir d'éternité provoqua chez l'ensemble des patients l'apparition d'une maladie hautement contagieuse, plongeant le corps des individus contaminés dans un état proche de la mort. Très douloureuse, cette maladie entraîne, aujourd'hui encore, l'arrêt de la plupart des fonctions biologiques ainsi que la dégénération rapide des tissus cérébraux. Les Mordesh infectés ne peuvent donc plus être considérés comme véritablement vivants.

Seul le sérum Vitalus peut enrayer la progression du mal, du moins lorsqu'il est injecté dès les premiers signes d'infection. Cette intervention n'empêche hélas pas le corps d'entrer en déliquescence morbide et seules les fonctions cérébrales supérieures des malades — et donc leur santé mentale — sont alors épargnées. Le patient doit ensuite recevoir des injections continues de sérum pour enrayer la propagation des effets les plus insidieux de la Contagion.

Les Mordesh doivent impérativement trouver un remède à la Contagion, car cette dernière menace l'existence même de leur race. Du fait de l'arrêt de leurs fonctions physiologiques, toute forme de reproduction leur est interdite. La maladie entraîne également la dégradation des sens du goût et du toucher, heureusement compensée par une acuité accrue de la vue, de l'ouïe et de l'odorat.

Mordesh monitor

Planète d'origine

Les Mordesh sont originaires de Grisemara, une petite planète proche de Cassus, le berceau du Dominion. Suite à la propagation de la Contagion et à la prolifération de hordes de Mordesh ayant perdu tout discernement, la planète a été placée en quarantaine et des vaisseaux de guerre du Dominion n'hésitent pas à abattre tout astronef cherchant à quitter son puits gravitationnel.

Histoire

Les Mordesh connurent jusqu'au siècle dernier une relative prospérité sur leur planète natale de Grisemara, où fleurissait une civilisation sophistiquée entièrement vouée à la quête du savoir et de la beauté. En 1578 P.D., l'annonce de la mise au point imminente d'un élixir d'immortalité valut aux Mordesh une invitation à rejoindre le prestigieux Dominion. Hélas, leurs rêves de grandeur fondirent comme neige au soleil lorsque l'Élixir d'éternité provoqua une pandémie connue sous le nom de Contagion qui eut pour effet de transformer ses victimes en sauvages dégénérés. Sans le sérum Vitalus conçu par Victor Lazarin, et grâce auquel de nombreuses victimes purent enrayer les effets de l'infection, la civilisation mordesh aurait depuis été rayée de la carte galactique.

Loin d'aider les Mordesh à combattre ce fléau, le Dominion instaura une quarantaine planétaire dans l'espoir de voir la Contagion s'éteindre d'elle-même après avoir eu raison des habitants de Grisemara. Désespérés, ces derniers appelèrent les rebelles humains à l'aide, et c'est une noble influente répondant au nom d'Avra Darkos qui mena les négociations de son peuple avec les Exilés. L'accord qui s'ensuivit donna lieu à l'exfiltration individuelle de nombreux agents et civils mordesh, qui furent cachés au sein de la flotte. Cherchant sans relâche un remède à la Contagion, ces réfugiés formèrent également des enclaves consacrées à la collecte de renseignements et au développement de médicaments pour leurs nouveaux alliés.

À l'annonce de la découverte de Nexus, les Mordesh, convaincus que la solution à tous leurs problèmes les attendait sur la planète eldan, rejoignirent la faction créée par les Exilés humains. Depuis lors, ils continuent à coordonner les opérations d'espionnage des Exilés sur Nexus. Leur organisation, connue sous le nom de Confrérie sombre, combat le Dominion en propageant de fausses informations, en sabotant ses installations ou en assassinant ses représentants afin de faire payer à l'Empire sa trahison au pire moment de l'histoire de Grisemara.

Industrie

Les Mordesh ne se livrent à aucune activité industrielle d'envergure, préférant utiliser leurs connaissances alchimiques et scientifiques pour créer des potions et élixirs puissants.

Religion

La société mordesh est depuis longtemps séculaire, préférant la voie de la science aux considérations spirituelles. L'apparition de la Contagion n'a fait que renforcer leur scepticisme vis-à-vis d'une force supérieure.

Cela ne signifie pas pour autant que les Mordesh n'ont jamais connu une quelconque forme de foi, bien au contraire. Nombre de croyances, superstitions et rituels trouvent aujourd'hui encore un écho dans leur société, mais sous des formes bien différentes. Il n'est donc pas exagéré de dire que la foi de leurs ancêtres a profondément marqué la laïcité contemporaine des Mordesh.

Leur religion primitive honorait un être connu sous le nom de Kemos. À en croire les mythes les plus anciens, Kemos aurait créé le peuple Mordesh à partir d'éléments primaires auxquels il aurait insufflé la vie. Bien décidés à suivre la voie ainsi tracée, les disciples du culte de Kemos cherchèrent à contrôler à leur tour les éléments. Ces prêtres apprirent donc à manipuler les forces élémentaires, à la fois individuellement et de concert, pour tenter d'améliorer leurs organismes et triompher de la mort elle-même. Les éléments primaires – Pyros, Aquia, Terra, Aether, Vitus et Logos – devinrent ainsi des représentations symboliques de Kemos, à l'image des Héritiers pour l'Église de l'Éveil du Dominion.

Au fil du temps, les prêtres de Kemos devinrent d'habiles alchimistes et le clergé céda la place à la Guilde des alchimistes. Cet héritage se retrouve notamment dans le terme mordesh désignant l'alchimie, kemosiva ou "secrets de Kemos". Et bien que l'on puisse encore noter quelques survivances de ces traditions religieuses, notamment lors de différents rites et cérémonies, les Mordesh se sont désormais détournés de leurs anciennes croyances pour se concentrer sur l'étude des éléments dans le but de s'affranchir de leurs limites corporelles.

Cependant, la découverte de Nexus et des Eldans a poussé certains érudits à s'interroger sur l'origine exacte du mythe de Kemos. Certains intellectuels, parmi les plus radicaux, ont même émis l'hypothèse que Kemos aurait été un Eldan, voire l'un des Progéniteurs. Rejetées en bloc par la Guilde des alchimistes, ces spéculations n'ont fait qu'encourager le développement de théories du complot au sein de la frange la plus paranoïaque de la société mordesh.

Communautés

Appelées enclaves, les communautés mordesh sont pour la plupart des colonies de fortune, situées à l'intérieur ou aux abords immédiats d'importants regroupements d'Exilés.

Chacune d'entre elles est dirigée par un individu influent portant le titre d'orateur, qui parle au nom de l'enclave tout entière. Elles peuvent compter des alchimistes, qui poursuivent l'œuvre la plus importante des Mordesh, des faucheurs, chargés d'offrir le repos éternel à leurs congénères contaminés, et des agents de la Confrérie sombre, qui supervisent les opérations d'espionnage et de renseignement des Exilés.

Relations

Les Humains du Dominion

Les Cassiens ne sont guère plus que les marionnettes des Luminaï, mais leurs nombreux points communs avec les Exilés humains en font des cibles idéales pour les missions d'espionnage.

Les Mecharis

Il n'est pas rare que les agents de la Confrérie sombre et du SIR se croisent sur le terrain et, malgré tout ce qui les séparent des Mordesh, ces êtres cybernétiques méritent un certain respect.

Les Drakens

L'impitoyable férocité des Drakens en fait des adversaires redoutables et des cibles de choix pour les opérations clandestines mordesh.

Les Chuas

L'ampleur des connaissances technologiques des Chuas est tout ce qu'il y a de plus honorable et les plans de ces singuliers inventeurs sont toujours du plus grand intérêt pour les espions des Exilés.

Les Exilés humains

Les Humains se sont montrés particulièrement charitables envers les Mordesh et méritent toute leur gratitude, sans oublier que l'ingéniosité et l'écharnement qu'ils déploient pour survivre forcent le respect.

Les Aurins

S'ils partagent avec les Mordesh une profonde compréhension de la nature, les Aurins s'inquiètent de leurs incessants efforts visant à soumettre les forces naturelles à leurs desseins.

Les Granoks

Bien que la force et les qualités martiales des Granoks méritent le respect, des frictions sont inévitables lorsque ces combattants de pierre affichent leur préférence pour l'action directe, allant ainsi à l'encontre du penchant naturel des Mordesh pour le secret et les subterfuges.

Faction

Les Mordesh estiment avoir une dette envers les Exilés humains qui les ont accueillis lorsque le Dominion leur a tourné le dos et décrété la funeste mise en quarantaine de Grisemara. Par ailleurs, leur haine implacable de l'Empire les rapproche des autres races des Exilés. Nexus représente l'ultime espoir de leur peuple, et ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher le Dominion d'en chasser leurs alliés tant qu'ils n'auront pas découvert un remède à la Contagion.

Mordesh gurney

Glossaire

Bezgalorien

Chua.

Contagion

Maladie virulente due à l'Élixir d'éternité de Victor Lazarin. Le sérum Vitalus permet d'en combattre les effets.

Cryptographe

Expert des codes mordesh qui crypte et décrypte les messages secrets de la Confrérie sombre, des orateurs des enclaves et de la Guilde des alchimistes.

Démonique

Adjectif désignant les Drakens.

Directeur

Grade de commandement de la Confrérie sombre.

Docteur

Titre pouvant s'appliquer à de nombreuses disciplines, mais essentiellement utilisé pour désigner un Mordesh travaillant sur les sciences de la vie.

Éléments

Terme alchimique désignant les énergies primaires.

Élixir

Toute concoction alchimique, généralement liquide, pouvant être ingérée. L'Élixir d'éternité désigne plus spécifiquement le "remède miracle" de Victor Lazarin ayant provoqué la pandémie connue sous le nom de Contagion.

Enclave

Communauté mordesh. Sur Grisemara, ces enclaves étaient de véritables petites villes ; sur Nexus, elles sont plus souvent intégrées à une communauté d'Exilés importante et se consacrent à la médecine, à l'alchimie ou aux opérations de la Confrérie sombre.

Essence

Forme liquide de tout élément, distillée dans un fluide neutre (généralement de l'eau).

Fluide

Terme décrivant les différentes substances qui participent du principe de fluidité.

Hypnotiseur

Expert mordesh du contrôle mental. Ses facultés sont essentielles aux opérations de renseignement de la Confrérie sombre.

Mortalus

Substance hautement acide capable de désintégrer la matière organique. Le Mortalus peut être ingéré par les agents de la Confrérie sombre pour se suicider presque instantanément, et les faucheurs l'emploient pour s'assurer que les Voraces qu'ils tuent ne propagent pas la Contagion.

Omnipraticien

Particien se consacrant à la santé des membres d'une enclave et généralement désigné par le titre de docteur. Responsables des réservoirs de Vitalus (tâche pour laquelle tous les docteurs ne sont pas qualifiés), les omnipraticiens se tiennent mutuellement informés de tout évènement inhabituel pouvant laisser penser qu'une épidémie de Contagion menace Nexus.

Engagement

Ensemble de rituels de mariage mordesh nécessitant le port de masques.

Quintessence

Hypothétique "élément originel" dont dériveraient tous les autres.

Vorace

Mordesh infecté par la Contagion. Terme pouvant être utilisé à la fois comme nom ("Les Voraces approchent . Tous aux abris .") et comme adjectif ("Menace vorace à Célestion.")

Faucheur

Mordesh formé à la traque et à l'élimination des Voraces.

Fauchage

Mise à mort d'un Mordesh infecté. Cet acte est traditionnellement accompli par les faucheurs, mais la plupart des Mordesh considèrent qu'il est de leur devoir d'offrir le repos éternel à tout Vorace qu'ils croisent, tant pour leur propre sécurité que comme ultime geste de miséricorde envers une victime de la Contagion.

Orateur

Chef élu d'une enclave mordesh, généralement un ancien respecté.

Transmobile

Moyen de transport par le rail, utilisé sur Grisemara pour véhiculer passagers et fret.

Viraliste

Docteur se consacrant entièrement à l'étude de la Contagion et des affections afférentes, travaillant sans relâche à l'élaboration d'un remède dont la découverte semble chaque jour plus improbable.

Vitalus

Substance bleu-vert visible dans les parties artificielles translucides du corps des Mordesh. Le sérum Vitalus filtre la Contagion de façon à endiguer la propagation du fléau. Il ne s'agit pas d'un remède, mais d'un simple traitement des symptômes de la maladie. Si un Mordesh perd son Vitalus et ne le remplace pas dans les dix à vingt minutes qui suivent, la Contagion est susceptible de se transmettre par la voie des airs.

Vermissure

Maladie affectant exclusivement les Mordesh et leur physiologie si particulière. La vermissure est due à la présence de parasites pondant des œufs dans le corps moribond des Mordesh infectés, notamment ceux dont les réserves de Vitalus sont au plus bas ou qui étaient déjà d'un âge avancé au moment de leur contamination. Facile à diagnostiquer et à traiter, elle peut néanmoins laisser de terribles cicatrices. "Vermissure ." est également un juron commun exprimant le dégoût ou la stupéfaction.

Zeppelinoïde

Dirigeable mordesh utilisé principalement pour le transport de passagers sur Grisemara.