Bio

Le capitaine Mordechaï Rougelune est le chef sanguinaire et brutal des redoutables Maraudeurs de Rougelune. Bien que sa carrière de pirate interstellaire ait commencé en toute modestie, il est depuis devenu l'un des Maraudeurs les plus craints et les plus détestés de la Frontière. Bien que la réussite de Mordechaï soit en partie due à sa connivence avec Laveka Sombrecœur, il n'en reste pas moins un capitaine rusé et sévère qui exige une loyauté totale de son équipage.

  • Affiliation: Maraudeurs de Rougelune
  • Espèce: Zorn
  • Sexe: Masculin
  • Âge: 31 années standards
Divider

Nom et surnom

Capitaine: Mordechaï Rougelune se fait appeler « Capitaine » par les membres de son équipage. Il lui arrive aussi parfois d'être surnommé « Capitaine Terreur », un surnom qu'il affectionne secrètement plus que les autres.

Description physique

Mordechaï est un extraterrestre humanoïde de grande taille qui possède quatre bras et deux jambes. Son torse tout en longueur et ses nombreux membres lui permettent de dominer physiquement la plupart des membres de son équipage. Sa peau verte est tatouée de plusieurs motifs maraudeurs, et il cache son visage balafré sous un masque de cuir noir et rouge. L'œil restant de Mordechaï est un implant cybernétique jaune et sa longue chevelure grise, détachée, vient tomber sur ses larges épaules. Sa tenue suit le style des Maraudeurs qu'il a adapté à son goût, et ses vêtements sont ornés d'or.

Personnalité

Mordechaï n'a jamais été une lumière, c'est pourquoi il a tendance à choisir la force brute pour obtenir ce qu'il veut. Depuis qu'il est devenu capitaine de son équipage et de son vaisseau, sa soif de pouvoir et sa cruauté n'ont fait que redoubler. Obsédé par le besoin d'être aux commandes, Mordechaï est de nature méfiante et imprévisible et s'emporte souvent pour une insulte ou une offense, fictives ou non. Le contact de Laveka a révélé une facette dévouée de sa personnalité, presque douce, même s'il n'avouera jamais qu'en réalité, elle le mène à la baguette.

Histoire

Avant de recevoir le nom de Rougelune, Mordechaï n'était qu'un banal Maraudeur en quête d'un capitaine à poigne de fer et d'un équipage dévoué. À force d'attaquer et de piller des vaisseaux maraudeurs le long de la Frontière, il finit par être réputé pour son caractère violent et impitoyable. Enfin, grâce ou à cause de ses origines zorn, une obscure espèce extraterrestre primitive provenant des confins de la Nébuleuse de l'Éperon noir, le physique de Mordechaï le rend parfaitement reconnaissable au milieu de ses compagnons de bord.

À la suite d'une dispute avec un Grund, le capitaine Boko, Mordechaï mit sur pied une mutinerie et s'empara du vaisseau de Boko, le Coup de chance. Renommant le vaisseau la Terreur de Rougelune avant de le baptiser avec le sang de son ancien capitaine, Mordechaï entama une longue série d'attaques sournoises sur toute la Frontière qui finit par le mener sur Nexus. Avec le temps, le nom du vaisseau fut si souvent associé au sien que le Dominion commença à l'appeler Mordechaï Rougelune.

Cumulant les victoires à travers tout l'Anneau d'Halon, l'équipage de Mordechaï captura une Draken solitaire perdue au milieu des débris de l'Anneau. Si Mordechaï avait l'intention de l'intimider puis de la soulager de ses éventuels objets de valeur, la captive draken se révéla beaucoup plus intéressante qu'il n'aurait pu l'imaginer. Appelée Laveka, elle lui promit la puissance et la richesse au-delà de toutes ses espérances s'il acceptait de la suivre dans sa quête.

Bien qu'à la suite de la mort du capitaine Boko, Mordechaï avait juré qu'il ne servirait plus jamais personne d'autre que lui, il se sentit irrésistiblement attiré par Laveka. La flamme d'un sentiment qui lui était inconnu s'alluma dans ses deux cœurs et ne cessa de grandir au fur et à mesure que les plans de la nécrochamane draken venaient s'associer aux siens. Rapidement, ils mirent le cap pour l'Île de Volcrâno, où Laveka pensait que le masque de Mog-Mog était caché. Ce masque, promettait-elle, rendrait les Maraudeurs de Rougelune invincibles.

Malheureusement pour lui, Mordechaï connut une fin tragique en tentant de défendre une Laveka désireuse de garder le masque moodie pour elle. Malgré sa constitution extraterrestre, le Zorn pourtant puissant se révéla mortel comme les autres lorsqu'il se confronta à des ennemis aussi forts que lui. L'équipage récupéra ce qui restait du pauvre corps de Mordechaï et Laveka jura qu'un jour, il reviendrait pour les diriger. En attendant ce jour, ce fut à contrecœur que les Rougelunes suivirent Laveka... mais pour combien de temps ?