Bio

Laveka Sombrecœur est une nécrochamane draken faisant office de conseillère spirituelle et compagne du capitaine maraudeur Mordechaï Rougelune. Sa pratique des Rites sombres, une branche corrompue de la religion draken, lui vaut d'être méprisée et persécutée par ses semblables. Elle est le cerveau des Maraudeurs de Rougelune et offre à ces derniers le soutien de sa magie sanguinaire.

  • Affiliation: Maraudeurs de Rougelune
  • Espèce: Draken
  • Sexe: Femelle
  • Âge en années standards: 28
Divider

Appellations

Sombrecœur: Laveka a commencé comme apprentie au service du chaman du sang Akilos à Déradune, avant de se tourner vers le nécrochamanisme. Sa trahison lui a valu le surnom donné par Akilos de « Sombrecœur ».

Description physique

Laveka est une Draken séduisante à la peau gris-bleu et aux cheveux noirs. Ses yeux verts de prédateur sont soulignés par le tatouage en forme de crâne qu'elle porte sur le visage. De même, elle arbore des symboles nécromantiques tatoués sur tous ses membres. En tant que membre des Maraudeurs de Rougelune qui maîtrise le pouvoir du masque de Mog-Mog, Laveka possède la panoplie complète de la nécrochamane de haut rang.

Personnalité

À cause de sa plongée au plus profond des arcanes du nécrochamanisme, Laveka est devenue un personnage étrange, nimbé d'une aura de sorcellerie. Elle est souvent prise d'accès de volubilité et il n'est pas rare qu'elle parle par des énigmes qui frôlent la folie. La perversion et le macabre lui procurent un plaisir malsain et elle est sujette à de brusques changements d'humeur, passant de la joie à la colère et vice versa. Elle se montre souvent cruelle et impitoyable si cela peut servir sa cause et, comme le prouve sa haine insatiable envers les Drakens, sa rancœur est tenace.

Histoire

Apprentie du chaman du sang Akilos, Laveka a débarqué sur Nexus avec son maître pour s'installer au Village de Sang-Ardent sur Déradune. Un après-midi, alors qu'elle nettoyait son bureau, elle a découvert un grimoire poussiéreux qui décrivait les Rites sombres, une forme de magie religieuse interdite, variante pervertie des Piliers du sang sacrés. Impatiente lors de ses leçons avec un Akilos trop lent à son goût et curieuse de découvrir le pouvoir des Rites sombres, Laveka a étudié l'ouvrage en secret et s'est plongée dans les arcanes du nécrochamanisme.

Envoyée par son maître pour étudier les Moodies de Déradune, Laveka découvrit que ces créatures possédaient naturellement une puissante magie liée à la mort. En les observant de loin, elle découvrit que le chef des Moodies, un nécromancien du nom de Tamolo, possédait un bâton magique imprégné du pouvoir des morts. Convoitant le bâton mais refusant de risquer sa vie pour s'en emparer, Laveka abusa de la crédulité d'un protagoniste inattendu qui le lui remit, puis elle disparut dans la savane de Déradune.

Le bâton de Tamolo en main, Laveka se rendit à la Veille perpétuelle, un cimetière où reposaient les ossements de milliers de héros drakens. Après avoir réduit les Moodies superstitieux à l'état de servilité, Laveka ressuscita de nombreux Drakens morts pour s'en faire une armée dans le but final de prendre le contrôle de son peuple de Déradune. Par chance, son plan n'était pas infaillible et elle fut vaincue par le personnage héroïque qui l'avait involontairement aidée à mettre la main sur le bâton de Tamolo plus tôt.

Fuyant Déradune, Laveka est parvenue à échapper à la traque constante des chasseurs drakens. Alors qu'elle cherchait à rejoindre l'Anneau d'Halon pour semer ses ennemis, elle a été capturée par les Maraudeurs de Rougelune. Embarquée sur la Terreur de Rougelune par ses ravisseurs, Laveka a subi un interrogatoire de son tristement célèbre capitaine, Mordechaï Rougelune. Laveka a alors mené Mordechaï par le bout du nez en lui promettant puissance et fortune. C'est ainsi qu'a débuté leur collaboration.

Bien que Mordechaï semble nourrir des sentiments à l'égard de Laveka, pour elle, le capitaine pirate est à peine plus qu'un outil qui lui permettra d'atteindre son objectif final : contrôler Nexus et, à terme, la galaxie. Afin de réaliser son rêve, elle doit encore améliorer sa maîtrise de la magie nécromantique. Le masque de Mog-Mog, arraché à l'Île de Volcrâno, n'est qu'un élément de son plan et il est facile de comprendre qu'elle n'hésitera pas à commettre les pires atrocités dans sa quête du pouvoir ultime.