Présentation

Respectés pour leur cran, leur ténacité et leur résilience, les Exilés humains sont les descendants des rebelles qui luttèrent contre la tyrannie du Dominion lors de la Guerre civile cassienne. Chassés de leur planète natale, traqués par les forces de l'Empire, ils ont erré des siècles durant à travers la galaxie à bord de leur flotte de vaisseaux délabrés, cherchant refuge dans les mondes de la Frontière. La miraculeuse découverte de Nexus mit fin à cette fuite en avant parmi les étoiles. C'est sur ce monde mystique que les Exilés humains s'installeraient durablement. Et c'est sur ce monde qu'avec leurs alliés, ils protégeraient avec férocité leur nouveau foyer des assauts du Dominion.

Divider

Noms

Les prénoms sont souvent de proches variantes de prénoms anglais, tandis que les noms de famille sont formés de mots anglais, composés ou non : "Stone", "Walker", "Greenfall", "Brightland", etc.

Exemples au masculin : Dorian Walker, Brion Stack, Serrick Brightland

Exemples au féminin : Donla Stone, Jemma Farthing, Kresten Skyler, Shalli Greenfall

Idiome

Reflétant leurs origines de Cassiens de basse lignée, une certaine gouaille populaire transparaît dans leur vocabulaire et leur accent. S'y ajoute un solide sens de l'humour forgé tout au long de leurs épreuves.

Personnalité

Aussi pragmatiques que déterminés, les Exilés humains placent la vérité au-dessus de toute autre valeur. Ils entretiennent de bonnes relations avec leurs alliés, opposant résolution et ténacité aux tempéraments plus... extrêmes... de certains de leurs compagnons.

Human

Motivations

Après trois siècles passés à survivre tant bien que mal à bord d'une flotte de bric et de broc, les Humains voient en Nexus leur dernier espoir. Ils s'approprieront cette planète, ou ils mourront en essayant. Quoi qu'il en soit, le temps de la fuite est révolu.

Espérance de vie

Les Humains vivent de 85 à 100 ans en moyenne, les femmes étant les plus susceptibles de fêter leur centenaire.

Puisque leurs ancêtres étaient presque tous de basse extraction, seules d'infimes traces de sang eldan coulent dans leurs veines, et ils ne bénéficient que très rarement de la longévité miraculeuse dont profitent certains membres des maisons nobles. En contrepartie, ils n'ont que peu à se soucier des anomalies génétiques affligeant parfois les descendants des Eldans.

Apparence physique

Les Exilés humains présentent une diversité génétique humaine typique. Leur anatomie ne les différencie en rien des Cassiens au service du Dominion. Cependant, ils préfèrent porter des vêtements moins élégants ou sophistiqués, mais pratiques et résistants.

Physiologie

Comme l'on peut s'en douter, leur physiologie est humaine, à l'image de leurs ancêtres cassiens. S'ils ne disposent pas des formidables atouts de races plus belliqueuses (on pensera aux Drakens ou aux Granoks), leur ingénuité et leur résolution compensent largement cette "infériorité" morphologique. Après tout, même si leurs capacités physiques sont parmi les moins impressionnantes de la galaxie, les Humains sont l'une des espèces ayant le plus essaimé dans le cosmos.

Les Exilés ont hérité du même patrimoine génétique que les Cassiens, mais les siècles passés dans l'espace n'ont pas été sans effets. La sélection naturelle est à l'œuvre, et ces Humains sont aujourd'hui très bien adaptés aux rigueurs du voyage interstellaire. La folie spatiale et le mal cryogénique, comme d'autres maux similaires, sont ainsi bien plus rares qu'au sein d'une population née et éduquée sur une planète.

Planète d'origine

Les Exilés humains sont originaires de Cassus. Ayant fui leur planète natale à bord d'une flotte délabrée il y a des siècles de cela, ils narguent depuis les forces du Dominion lancées à leur poursuite. Désormais gardée par des équipages réduits au strict minimum, cette flotte reste dissimulée dans les confins de l'espace, et la plupart des Humains considèrent à présent Nexus comme leur monde.

Histoire

Il y a plus de trois siècles, les hautes instances cassiennes proclamèrent que les Eldans avaient accédé à la divinité. Sous la bienveillance de l'Église de l'Éveil, tous les citoyens furent donc tenus de vénérer ces nouvelles idoles et leurs descendants, les Luminaï. Les tensions nées de ce nouvel ordre mondial entraînèrent une guerre civile aussi courte que sanglante. Malgré les prouesses de l'amiral dissident, Serrick Brightland, la révolte fut vite étouffée. À la mort qui leur était promise, les rebelles préférèrent l'exil, fuyant vers les étoiles à bord de vaisseaux volés à l'ennemi.

Les Humains errèrent ainsi à travers la galaxie deux siècles durant. À la tête de leur flotte hétéroclite se succédèrent les descendants de l'amiral Brightland. Mais, si les fuyards réussirent à conserver une longueur d'avance sur leurs poursuivants, il devint évident que leurs vaisseaux délabrés ne pourraient indéfiniment subvenir aux besoins d'une population en pleine expansion. Il leur fallait trouver un refuge sûr et permanent.

C'est alors que Dorian Walker, le célèbre explorateur, découvrit Nexus. La planète, dont l'existence même était remise en question, se situait aux confins de l'espace connu. Le monde perdu des Eldans regorgeait d'une vie luxuriante, à la faune et la flore aussi étranges que merveilleuses. Mais aussi, et surtout, Nexus réunissait toutes les conditions propices à l'implantation des rebelles. Ralliant à leur cause les Granoks, les Aurins et les Mordesh, trois autres races qui haïssaient le Dominion tout autant qu'eux, les Humains formèrent la faction des Exilés et préparèrent le long voyage vers Nexus. Car, sur cette planète aux confins de l'univers, leur longue errance prendrait fin, d'une manière ou d'une autre.

Human frames

Industrie

Pour maintenir leurs vaisseaux antédiluviens en état de marche, les Humains ont longtemps été obligés de faire avec les moyens du bord — littéralement . —, et sont donc devenus d'excellents bricoleurs, techniciens et ingénieurs. Ils maîtrisent également des activités plus traditionnelles, comme l'agriculture ou l'exploitation forestière et minière, ce qui leur a permis de s'implanter et de survivre sur Nexus.

Religion

Les Exilés humains n'ont pas de culte organisé. À l'instar de leurs ancêtres cassiens, ils se rassemblent dans des Chronothèques pour réciter et écouter la véritable histoire de leur peuple.

En effet, avant la Déclaration de l'Éveil, le Dominion n'imposait aucune religion d'État. La vie quotidienne des Cassiens, essentiellement séculière, s'articulait autour de Chronothèques, où les citoyens se réunissaient pour entendre les chroniqueurs conter l'histoire de leurs ancêtres. Ces lieux étaient souvent considérés comme le cœur des colonies cassiennes, et les chroniqueurs assumaient le rôle de piliers de la communauté chargés de régler les différends, de conseiller leurs congénères et d'officier lors des cérémonies communales.

Nombre de ces institutions vénérables furent détruites ou "réhabilitées" après la Déclaration de l'Éveil, qui précipita la Guerre civile cassienne. Sur Nexus, ces traditions moribondes ont retrouvé un second souffle, la plupart des communautés d'Exilés comptant à nouveau une Chronothèque.

Communautés

Les communautés d'Exilés humains sont démocratiques et comptent un maire et des officiels élus par les habitants, à l'image de l'antique Congrégation cassienne. Ce système politique qui précéda le Dominion prônait en effet une doctrine égalitaire et le recours à des gouvernements locaux et populaires.

Sur Nexus, les communautés élisent également des pacificateurs, garants de l'ordre et de la sécurité, et un chef mécanicien, responsable de l'entretien du matériel. Les différends y sont à nouveau soumis à l'arbitrage des chroniqueurs, ces médiateurs remplissant le rôle tout à la fois de sage, prêtre, historien et officiant lors des mariages et enterrements. Dans les rares cas où l'intervention d'une plus haute autorité est nécessaire, le maire peut faire appel à un juge itinérant, qui rend alors une sentence aussi définitive qu'exécutoire.

Relations

Les Aurins

De respectables alliés, dont la connaissance de la nature est infiniment précieuse, même s'il faut parfois leur rappeler les bienfaits de l'agriculture intensive et de l'industrie lourde.

Les Granoks

De nombreux points communs unissent les deux races : un sens de l'humour forgé dans des conditions extrêmes, un courage et une résolution sans faille, sans oublier une haine farouche envers le Dominion.

Les Mordesh

Les apparences peuvent être trompeuses. Derrière les hideuses difformités dues à la Contagion se dissimulent des intellects brillants. Leurs services de renseignements et leurs facultés d'analyse ont permis aux Exilés de toujours garder un temps d'avance sur le Dominion.

Les Humains du Dominion

Obséquieux sujets du Dominion, les Cassiens sont haïssables. Le seul point sur lequel ces frères ennemis s'accordent ? Toute réconciliation est impossible.

Les Luminai

Si les Cassiens sont haïssables, alors que dire des Luminaï, ces grotesques affabulateurs qui prétendent descendre des dieux ?

Les Mecharis

Ils ont fondé le Dominion, puis l'Église de l'Éveil. Pour atteindre leurs buts, ces froides machines sont prêtes à tout, du meurtre au mensonge, comme elles l'ont prouvé à maintes reprises. Ces êtres cruels et insensibles, au cœur mécanique, sont aux antipodes des Humains, intègres et chaleureux.

Les Drakens

Il n'y a aucune lâcheté à le reconnaître, les Drakens peuvent terrifier jusqu'au combattant le plus émérite. Mais résolution et courage permettent de dompter cette peur viscérale sur le champ de bataille.

Les Chuas

Certes, ils sont aussi dangereux qu'imprévisibles. Toutefois, force est de reconnaître leur incroyable talent pour la technologie.

Faction

Les Humains sont l'âme et le cœur des Exilés. Leur enthousiasme pour Nexus et son potentiel est très contagieux. Ils sont hautement respectés par tous les autres membres de leur faction.

Human bike

Glossaire

Outre quelques termes typiques, les Exilés humains affectionnent différentes expressions populaires qui sont depuis longtemps tombées en désuétude sur Cassus. Quelques exemples :

Accord

Contrat formel ou informel, liant deux parties ou plus. Les plus célèbres sont les "Accords de l'Exil", qui fédèrent les différentes races des Exilés sous une même bannière. À noter qu'en lieu "d'accord", il est possible d'utiliser "pacte" dans certains cas. .

Bestiole

Chua.

Chroniques

L'Histoire, telle que contée par les chroniqueurs. Considérée comme "véritable" et "officielle", à la différence des récits et autres fables souvent enjolivés et colportés par de nombreux autres Exilés humains.

Cornu

Draken.

De l'Empereur

Expression généralement utilisée pour désigner les Luminaï et leurs séides, donnant à son contexte un double sens péjoratif et ironique. Exemples : L'on peut donner un "baiser de l'Empereur" à coup de poings ou de fouet. Une eau saumâtre sera qualifiée de "tisane de l'Empereur". Des latrines se dégagent "les doux effluves du parfum de l'Empereur", etc.

Découvertes

Audiences judiciaires remplaçant les procédures pénales dans la société des Exilés humains. Elles s'achèvent par une Récitation.

Étoiles, les

Expression utilisée à la place de "dieu" ou "dieux" dans différentes expressions familières. Ainsi, on peut remercier la providence ("Louées soient les étoiles ."), comme s'indigner de son destin ("Maudites soient les étoiles ."), ou simplement marquer la surprise ("Par les étoiles ."). On évitera en revanche toute formulation du type "Oh mes étoiles".

Goule

Mordesh.

Récit

Histoire inspirée de faits réels, mais où l'exagération est de bon ton pour maintenir son public en haleine, que ce soit dans un registre comique ou dramatique. On parle aussi parfois de "fable" ou de "conte". Parfois synonyme de "mensonge", dans le vocabulaire courant.

Récitation

Narration de l'histoire dite véritable, par un chroniqueur. Tradition fondamentale intervenant lors de nombreux rituels et événements (mariages, enterrements, procédures judiciaires).